Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 septembre 2008 3 10 /09 /septembre /2008 19:50

_Qu'y a-t-il, Oh déesse? lui demanda Sobek en la voyant troublée.
Elle ne lui répondit pas et partit en direction du Palais, d'un pas rapide mais sans courir. Les couloirs du Palais semblaient aussi vides et plus silencieux que d'habitude. Les courants d'air chaud caressaient la peau de Mâât alors qu'elle avançait le long du couloir, sa respiration rapide et bruyante. A quelques mètres devant elle se trouvaient les portes des appartements de Ptah. Les portes semblaient ouvertes et elle entendait des voix.
_Pose cela ici!
La voix grave et rauque de Ptah, dieu des artisans résonna alors à ses oreilles. Elle arriva à ce moment-là au niveau de la porte et vit un de ses serviteurs déposer une malle en bois par terre, pendant qu'un homme, de carrure imposante, avec des bras musclés, des cheveux bruns très courts était penché au-dessus d'une magnifique épée dorée. Mâât semblait le dévorer des yeux mais il ne l'avait pas vu.
_Maître! dit alors le serviteur en voyant Mâât.
Ptah se tourna alors vers lui et il vit Mâât. Il resta immobile à la regarder pendant quelques instants.

_Mâât?

Elle sourit puis s'avança jusqu'à lui. Ptah était beau et fort. Ses bras étonnement vigoureux donnaient l'envie de s'y blottir. Son visage à la fois carré et doux était beau et divin. Une barbe fine et courte se dessinait sur son menton et ses joues. Il était vêtu d'une simple robe bleue et d'une ceinture marron et portait un lacet de cuir autour du cou.
_J'ai vu ton bateau, dit-elle alors, la voix mal assurée.
_Je viens juste d'arriver, dit-il en souriant. Je n'ai encore vu personne. Bastet est ici?
Mâât baissa la tête et acquiesça. Elle aperçue alors l'épée qu'il tenait entre ses mains et remarqua qu'elle était frappée d'un emblème étrange. Mais Ptah n'y fit pas attention. Il rangea l'épée dans son coffre et demanda :
_Comment vas-tu? Je me suis inquiété pour toi.
_Je vais bien.
Elle le regarda ouvrir un coffre et en sortir différents objets inconnus dont lui seul avait le secret. En l'observant, Mâât se sentit alors étonnement inutile, étonnement seule. Puis, au bout d'un moment, il revint vers elle :
_Je sais tout ce que tu fais contre Osiris et j'en connais les raisons. Tu dois continuer à te battre!
Elle sourit timidement. Ptah avait toujours été la seule personne à qui elle avait toujours put se confier.
_Les temps vont devenir de plus en plus durs, dit-elle.
_Tu dois être forte! Nous le serons tous pour toi! Je t'aiderai... Je t'aiderai...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Profil

  • Isis
  • Passionnée d'Egypte ancienne et d'écriture, la mythologie égyptienne est au coeur de ce blog. Venez découvrir Mâât, déesse de la justice, dans sa course au trône du Monde des Dieux...
  • Passionnée d'Egypte ancienne et d'écriture, la mythologie égyptienne est au coeur de ce blog. Venez découvrir Mâât, déesse de la justice, dans sa course au trône du Monde des Dieux...

Recherche

Liens