Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 septembre 2008 3 24 /09 /septembre /2008 15:33

Ils regagnèrent le Palais en pleine nuit, dans le plus grand silence possible. Mâât semblait un peu plus détendue maintenant que le livre était en sûreté. Mais combien de temps Osiris allait-il rester dans l'ignorance? Lorsqu'il apprendra que le livre a été caché, comment réagira-t-il? Mâât ne connaissait pas ces réponses mais elle savait que sa colère serait terrible. Elle s'attendait à quelque chose de terrible, mais elle ignorait ce que cela pouvait bien être.
Seule dans ses appartements, elle avait pris un bain avant de se mettre au lit. Mais elle ne trouvait pas le sommeil. Demandant à ses servantes de lui apporter du vin et des fruits, elle sortit sur le balcon pour observer la lune et les étoiles. Mais autre chose attira son regard. Sur le bord du Nil, une silhouette se dressait, grande et majestueuse. Mâât observait la silhouette lorsqu'elle pivota sur elle-même et dévoila le visage de Ptah dans la nuit. Le coeur de Mâât fit un bond et leurs regards restèrent accrochés l'un à l'autre pendant un moment. Enfin, Ptah détourna les yeux dans un sourire et rentra au Palais. Dès qu'il eut disparut de son champ de vision, Mâât courut dans sa chambre pour appeler ses servantes. Très vite, elle se rhabilla et se remaquilla mais n'eut pas le temps de replacer sa plume-nom car on frappa à la porte. Elle chassa ses servantes d'un geste et alla ouvrir la porte. Ptah était là. La main droite sur son épée au manche d'ébène, son armure noire et dorée, ses jambières de cuir et ses yeux si perçants... Mâât tendit élégamment sa main vers lui et il la saisit. Puis, elle referma la porte derrière lui. Main dans la main ils restèrent un moment à s'observer.
_Pourquoi me fais-tu cela? lui demanda-t-il finalement dans un chuchotement.
Elle prit son autre main dans la sienne et écarta ses bras afin de s'y blottir. Sa joue contre le torse du dieu, elle se sentait irrésistiblement bien. Elle pouvait entendre son coeur battre si fort... et elle sentait sa respiration sur ses cheveux devenir rauque et bruyante. De ses mains devenues rugueuses à force de travail, Ptah caressait son dos. Alors, elle leva les yeux vers lui et Ptah reposa sa question :
_Pourquoi?
Mâât plaqua son torse contre le sien et le corps si fort de Ptah insuffla en elle une telle chaleur que bientôt sa respiration aussi s'accéléra.

_Nous pourrions mourir demain, dit-elle alors.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Profil

  • Isis
  • Passionnée d'Egypte ancienne et d'écriture, la mythologie égyptienne est au coeur de ce blog. Venez découvrir Mâât, déesse de la justice, dans sa course au trône du Monde des Dieux...
  • Passionnée d'Egypte ancienne et d'écriture, la mythologie égyptienne est au coeur de ce blog. Venez découvrir Mâât, déesse de la justice, dans sa course au trône du Monde des Dieux...

Recherche

Liens